Je suis peut-être raciste… Ou peut-être qu’ils ne le sont pas !

Je ne t’aborderai pas quand je te croise au coin de la rue. Parce que tu as toujours le pantalon baissé, un look effrayant, un regard monstrueux et des yeux qui se perdent comme si tu n’avais pas dormi depuis des jours. Moi, je préfère les gens aimables et souriants. Je ne te côtoierai pas quand je marche sur l’avenue. Parce tes vêtements sont toujours très sales et tu pues souvent l’alcool, la drogue ou des odeurs corporelles désagréables. Moi, j’aime respirer le bon air.

Je ne t’aborderai pas quand je te croise au coin de la rue. Parce que tu as toujours le pantalon baissé, un look effrayant, un regard monstrueux et des yeux qui se perdent comme si tu n’avais pas dormi depuis des jours. Moi, je préfère les gens aimables et souriants.

Je ne te côtoierai pas quand je marche sur l’avenue. Parce tes vêtements sont toujours très sales et tu pues souvent l’alcool, la drogue ou des odeurs corporelles désagréables. Moi, j’aime respirer le bon air.

Je ne m’assoirai pas près de toi dans le métro. Parce que tu écoutes toujours du rap à haut volume et en même temps tu aimes chanter à gorge déployée des propos pas très agréables à l’oreille. Moi, je préfère la tranquillité et la délicatesse.

Je ne discuterai jamais avec toi. Parce que tu ne prononces jamais les mots comme il faut et tu ne construis jamais une phrase correcte et complète.  Moi, j’essaie de parler l’anglais, mais toi tu parles une langue que je ne comprends pas et que je ne souhaite pas apprendre.

Je n’irai pas dans ton quartier. Parce que tu pisses contre les murs, tu jettes des immondices partout, tu commets des crimes pour un oui et pour un non. Moi, je préfère rester là où il y a la propreté et la sécurité.

Crédit photo: francaisdefrance.wordpress.com

Tu devrais m’accuser de racisme. Mais tu ne le feras pas. Et tu as raison. Ce n’est pas ta couleur de peau qui me dérange, mais plutôt ton comportement. C’est dommage que tu sois noir, le plus souvent. C’est dommage que tu sois l’image qu’on attribue au Noir, le plus souvent. L’image que certains ont de moi, donc. L’image erronée qu’ils préfèrent considérer.

Je serai le premier à être choqué, blessé, révolté, quand on t’attaquera à cause de la couleur de ta peau ! Compte sur moi pour te défendre, prendre les rues, s’il le faut, et exiger justice, quand on violera tes droits à cause de ton origine !

Bien sûr, le racisme existe. C’est quand on te colle des étiquettes à cause de ton origine. Ça commence par des petits mots qui font mal jusqu’aux os, puis aboutit, parfois, à des actes horriblement stupides. J’en suis victime.  Et je suis décidément un militant contre le racisme sous toutes ses formes. A condition qu’il soit bien distingué.

Crédit photo: www.outofborders.net

Ne t’empresse pas de qualifier de raciste chaque personne qui prend un recul quand tu arrives. C’est peut-être seulement à cause de ton style. Lorsqu’une personne d’une couleur différente te traite de la même manière que moi, elle ne le fait pas forcément par racisme. C’est parfois une question de goût et de préférences. Une question de « Dis-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es ».

Ici, c’est la démocratie. Tu peux toujours préférer garder ton comportement. Moi, je peux toujours préférer t’éviter. Je ne suis pas raciste pour autant. Donc, eux non plus !

Plume féconde

Publié par Plume féconde

Je suis un aventurier, accro à la lecture, à l’écriture et au Web. Je suis Haïtien, mais depuis 2013 je réside à New York où je travaille comme traducteur et Interprete, tout en poursuivant des études en sciences juridiques et linguistique.

8 commentaires

Fort juste ce que tu écris là, ça montre bien que la question du « racisme » est plus subtile et profonde que ça, et, de fait, encore plus insidieuse… C’est une démarche terriblement compliquée que de se dépêtrer de ce méli-mélo brumeux et complexe, c’est d’autant plus difficile qu’il faut ne pas soi-même céder la à colère, face à la bêtise et au manque de culture des uns, et au refus de changer de point de vue des autres.
Courage et bonne continuation, camarade

Je t’en remercie Renaudoss. Bon travail a toi aussi.

Je parlerais plutot de tolérance que de racisme.Une personne raciste est dérangée par simple présence d’une personne d’une autre culture peut importe le comportement de celle-ci.Cela dit,certains préfèrent les noirs dociles.Votre texte m’interpelle.J’ose espérer que vous fréquentez les gens qui ne vous ressemble pas aussi.Sinon,dommage de se priver des différences sur cette terre des hommes…

Merci de ton commentaire RitaFlower. En fait, mon texte est représentatif. Personnellement, j’ai grandi dans le ghetto et je n’ai pas de problème pour fréquenter des personnes avec le genre de comportement que j’ai cité plus haut. Cependant, je dois reconnaître que ces comportements sont parfois dérangeants, repoussants, et donnent envie de fuir! Donc si certaines personnes choisissent de fuir, eh ben, c’est tout a fait l’effet de la cause. Dans les cas les plus courant, si c’est un « Blanc » qui agit ainsi envers un « Noir », plus d’un crieront au racisme, alors que c’est pas du tout le cas – je le dis comme ça parce que c’est les cas que je connais, mais c’est valable aussi en sens inverse. Quoiqu’on en dise les premières impressions comptent pour beaucoup. On peut toujours se tromper – car il y a toujours les cas d' »exceptions qui confirment la règle », mais on se fie souvent a sa première impression. Et je ne pense pas que c’est tout a fait de l’intolérance parce que quel que tolérant qu’on soit si on sent le danger quelque part on ne s’y rendra pas volontiers.

Parfois on voit du racisme là où il n’y est pas. En tout cas bravo pour ce coup de projecteur sur le racisme.

Je sais pas si tu y es passé. Un repassage ne fera pas de mal non plus 🙂
Voilà le lien : Le Petit Écolier.
À bientôt

J’aimerais écrire aussi bien que toi. C’est tellement bien dit! Bravo. Ta plume est légère et… féconde.

Merci d
avoir lu. Merci d’avoir aimé. J’aime être clair et explicite. Est-ce que tu peux me passer le lien de ton blog? Je ne me rappelle pas si j’y suis déjà passé. Tellement d’chose dans la tête! 😀

Laisser un commentaire